IMAGINEZ !

Par Matthieu Delcambre, Adjoint au Maire de Boutigny-sur-Essonne et Chargé des Affaires culturelles, des Associations, de la Citoyenneté et de la Coordination institutionnelle

Le soleil perce la canopée, vos pieds effleurent l’eau de la rivière où le ballet des libellules laisse place au lent vol du héron. Le temps se suspend, et soudain, s’élèvent les première notes de « Syrinx » de Debussy.

Vous êtes à Boutigny.

Le festival « INTERVALLES » nous emmènera à la rencontre de la contemplation à mi-chemin entre la recherche du temps perdu chère à PROUST et la machine infernale de Jean COCTEAU.

Cette majestueuse programmation s’inscrit dans une démarche voulue collaborative et épanouissante, autour de la rencontre entre l’urbain – capitale, les espaces naturels sensibles et le monde des arts. Cela peut surprendre quand il s’agit d’une ville de 3000 âmes, mais la perspective de lier notre modeste territoire à Paris pour incarner cette exception rurale jusqu’au nom même du festival, n’était que trop tentant.

Désormais un intervalle désignera, et la distance qui sépare deux notes de musique sur une même partition, et deux villes d’une même nation.

Très beau festival à toutes et à tous.